A la découverte de l'ultimate ou ultime passe

Accueil » Outdoor
Ultimate Frisbee

De nombreuses personnes ne savent pas vraiment c’est que l’ultimate. Ce sport collectif qui oppose deux équipes de joueurs se démocratise de plus en plus. Comme pour d’autres disciplines, il existe des méthodes de base. Ce qui n’empêche que des passionnés arrivent à posséder leur propre style comme les professionnels qu’ils sont. Des tournois et des ligues sont même organisés pour l’ultimate. A ses débuts, la pratique s’appelait ultimate frisbee. Cette dénomination sera délaissée pour laisse place à l’ultime passe ou l’ultimate tout court. En effet, frisbee constitue une marque déposée alors que ce sport se popularise de plus en plus.

Le fonctionnement de l’ultime passe

Sur un terrain en herbe (extérieur), les joueurs comptent 7 pour chaque équipe. La zone de jeu est un rectangle de 64 x 37 m² avec une zone d’en-but de 18 x 37 m. Sur un terrain de handball (intérieur) ou à la plage, chaque équipe est composée de 5 joueurs. À chaque fois, les règles sont légèrement modifiées pour s’adapter aux gymnases ou au sable. De même pour l’aire des zones de jeu et d’en-but. En ce qui concerne les catégories, l’ultime passe peut se jouer en open, en mixte, junior, senior et master. Même pour les personnes handicapées, l’ultimate est possible et est connu sous le nom de « ultimate fauteuil ». Pour tous ces cas, le principe est simple vu qu’il suffit de réussir des passes successives jusqu’à une surface d’en-but pour marquer. À chaque fois, le disque doit être rattrapé. Un caractère particulier de cette discipline est qu’il n’y a pas d’arbitre. Il appartient à chaque joueur de connaître et de respect les règles sur le terrain. Si la première équipe atteignant les 13 points gagne, la mi-temps sera au score de 7.

Les bases et les techniques

L’ultimate repose plus sur une qualité de réception et de lance. Aucun contact physique n’est engagé entre les opposants. Quand le disque touche le sol ou qu’un adversaire l’intercepte, il y a changement de possession du disque. L’équipe qui était en défense commence à attaquer au point d’interception, au point de chute ou sur la ligne latérale du terrain si le disque est sorti. Des noms de passe ainsi que des méthodes sont à connaître pour l’ultime passe. Le revers, le coup droit, la lame, l’overhand, le canard, le scoober, le marteau, etc. Comme il n’y a pas d’arbitre, le coup d’envoi est lancé par l’équipe défensive. Tous les joueurs s’alignent sur leurs zones d’en-but à ce moment. Il suffit de lever un bras pour indiquer que les participants sont prêts. Le joueur qui vient d’attraper le disque n’a pas la possibilité de se déplacer. Il utilisera son pied pivotant afin de trouver la meilleure direction pour passer le disque en le lançant. Il ne faut pas garder le disque plus de dix secondes quand un adversaire se trouve dans un rayon de trois mètres.

Dans la même catégorie